GROUPEMENT INTERCOMMUNAL DU MONO (gi-MONO)

Le Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono) regroupe les six communes (Athiémé, Bopa, Comé, Grand-Popo, Houéyogbé et Lokossa) du département du Mono au Bénin. Il a été créé en 2008 à la suite de la prise de conscience du fait qu’aucune commune dans la situation actuelle ne peut assurer son développement en restant en autarcie. En prenant conscience de cette réalité, les Maires des six communes du département du Mono ont senti la nécessité de se mettre ensemble pour créer une synergie en vue de la promotion du développement de leurs communes respectives.

Aux termes des dispositions de la loi 97-028 du 15 janvier 1999, portant organisation de l’administration territoriale de la République du Bénin, « l’administration territoriale de l’État s’exerce dans le cadre du département et il est institué dans la structure de l’administration territoriale de la République, des collectivités territoriales décentralisées dotées de la personnalité juridique et de l’autonomie financière » qui prennent le nom de commune. Partant, le territoire national a été découpé en douze (12) départements et soixante-dix-sept (77) communes. Le Mono est l’un des départements du Bénin et compte six communes à savoir les communes d’Athiémé, de Bopa, de Comé, de Grand-Popo, de Houéyogbé et de Lokossa. Le Mono est situé au sud-ouest du Bénin et est peuplé de quatre cent quatre-vingt-dix-sept mille deux cent quarante-trois (497 243) habitants répartis sur une superficie de 1605 km² avec une population urbaine estimée à la moitié des habitants du département.

La mise en œuvre du processus de décentralisation a donc abouti, au Bénin, à une communalisation intégrale, faisant des habitants de tous les villages et hameaux, des citoyens de communes. Si une telle approche permet une implication de tous les acteurs des différentes entités administratives au processus de développement du pays, elle soulève cependant des inquiétudes en ce qui concerne la viabilité de certaines communes dites ordinaires. En effet, la faiblesse des ressources financières, matérielles et humaines de ces communes engendre des contraintes importantes qui limitent fortement leurs capacités à offrir des services de qualité aux citoyens et à financer les projets de développement qu’elles initient. Dans un tel contexte, la recherche de solidarité entre les communes à travers une mutualisation des ressources, une gestion rationnelle des ressources disponibles et la définition d’une vision cohérente de développement local apparaît comme un passage obligé pour améliorer l’efficacité administrative des communes et créer une synergie dans l’action susceptible d’impulser une véritable dynamique locale de développement.

Face à ces difficultés, les six communes du département ont créé sous statut associatif en 2008, dans la perspective de l’adoption de la loi sur l’intercommunalité qui était alors en discussion, le Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono) en vue de favoriser une synergie dans l’action susceptible d’impulser une véritable dynamique locale de développement et d’améliorer l’efficacité administrative. Depuis lors, le GI-Mono est fonctionnel et a mis et met en œuvre des projets divers au profit des communes partenaires. Les organes du Groupement sont au nombre de trois (3). Il s’agit :

– du Conseil de communauté de 18 membres formés de trois conseillers communaux par commune ;

– du bureau du conseil de communauté constitué des six maires des communes membres et présidé par un Président. L’actuel Président du bureau est le Maire de la Commune d’Athiémé ;

– de la Direction exécutive qui se charge de la mise en œuvre opérationnelle des projets et programmes du Groupement.

Grâce aux apports des communes membres et surtout grâce aux ressources obtenues de divers partenaires, le GI-Mono fonctionne en continu depuis 2008 et porte plusieurs projets et programmes :

      • Projet de construction de 36 blocs de latrines publiques dans les 6 communes du département ;
      • Projet de gestion intercommunale des déchets solides ménagers (2012-2016) ;
      • Projet de gestion des déchets et d’assainissement de base à Lokossa (PGDAB) ;
      • Projet intercommunal de promotion des droits des enfants (PIPDE) ;
      • Projet d’Optimisation des Ressources Fiscales des communes du Mono (PORFM) ;
      • Projet CIRTOUM

       Le GI-Mono a été créé en 2008 alors que les textes régissant l’intercommunalité n’existaient pas encore. Avec l’adoption de la loi sur l’intercommunalité en 2009 et surtout suite à la prise de son décret d’application, le décret n° 2012-308 du 28 août 2012 portant règles de création, d’organisation et de gestion des établissements publics de coopération intercommunale, le GI-Mono a entrepris de se conformer à la réglementation en vigueur qui ne reconnait qu’une seule forme d’intercommunalité, l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Pour ce faire, le processus recommandé qui passe par une étude de faisabilité, des rencontres diverses de travail avec les acteurs sur les compétences précises à transférer à l’EPCI, la prise des délibérations concordantes par les conseils communaux a été suivi par le GI-Mono et a abouti à la constitution d’un dossier de mutation en un EPCI qui a été transmis au Gouvernement pour approbation conformément aux prescriptions réglementaires. Dans ce processus, une seule compétence a été transférée au GI-Mono par les communes, la gestion des déchets solides ménagers. Il s’ensuit donc, au regard du principe d’exclusivité, les communes se trouveront dessaisies de cette compétence que seul le GI-Mono aura en charge d’exécuter et les ressources afférentes à l’exercice de cette compétence, en plus des cotisations des communes, devront être automatiquement affectées au GI-Mono. Pour l’instant le dossier est déjà instruit par le Ministère en charge de la décentralisation et est en instance au niveau du secrétariat général du Gouvernement pour son adoption qui est attendue pour le premier trimestre 2017.

CONTACT

Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono)

Adressse : BP : 66 Comé, 

121 rue 6.091, quartier Mon Berger, Arrondissement de Comé, Commune de Comé, République du BENIN

Tél : 95 79 89 15 – 95 15 61 20

Email : contact@gimono.org

Site internet : www.gimono.org

Horaires : de 8h à 12h dans la matinée, 15h à 18h dans la soirée.

gimono1

Groupement Intercommunal du Mono

© Copyright 2019

Réalisation : Peter Torrent |   TOUS DROITS RESERVÉS GI-MONO