cOMMUNE D'ATHIEME

  • Municipalité
  • Caractéristiques de la commune
  • Potentialités de la commune
  • Documents de politique
  • Contact

Mairie d'Athiémé

Le Conseil Communal est composé de 11 membres avec à sa tête un Maire. L’administration communale dispose de ses propres services appuyés dans leur mission d’administration et de développement du territoire par la préfecture et les services déconcentrés de l’Etat.

-     DANSOU Kocou Saturnin: Maire de la commune et Président Commission Affaires Sociale et Culturelle

-     HOUSSOU   Jean : 1er Adjoint au Maire et Président Commission Affaires Domaniale et Environnementale

-     BOSSOU Gilbert : 2ème  Adjoint au Maire et Président Commission Affaires Financière et Economique

Il existe également des conseils d’arrondissement chapotés par les chefs d’arrondissements à savoir :

-     HONNON Sèhouénou : Chef d’Arrondissement d’Adohoun et Rapporteur Commission Affaires Economique et Financière

-     KOUHAGNI Agossou Julien : Chef d’Arrondissement d’Atchannou et Rapporteur Commission Affaires Sociale et Culturelle

-     AKOUETE Maturin Coffi : Chef d’Arrondissement d’Athiémé et Rapporteur Commission Affaires Domaniale et Environnementale

-     AHOUSSI Messan Rigobert: Chef d’Arrondissement de Dédékpoè

-     GAGLOZOUN Codjovi Alfred: Chef d’Arrondissement de Kpinnou et Rapporteur Commission Education

-     TONOUDO  Pierrot : Conseiller

-     CODJO DEGBE Pierre Paul : Conseiller et Président de la Commission Education

-     HOUNNOUVI Dodji Emile: Conseiller

Athiémé doit son nom aux gros arbres à tronc gris blanc communément appelé « ATINWE » (samba) servant à la construction des pirogues, Athiémé signifiant « au milieu des bois blancs».

De par sa position charnière entre le Bénin et le Togo, la ville a été l’un des grands pôles de commerce et de transaction économique du Sud Bénin-Togo. Après l’installation d’un poste administratif fort de six hommes par la France entre 1885-1891, elle devint protectorat par un arrêté du 10 septembre 1895. De 1895-1901, la ville a servi de lieu de résidence de la colonie française. De 1901-1923, elle devint poste de commandement et cercle de commandement du Mono. A partir de 1923, Athiémé devint le cercle de subdivision du Mono. Dès novembre 1943, elle devint à la fois cercle de commandement et cercle de division du Mono. A ce titre, elle abrita le chef-lieu des subdivisions de Grand-Popo, Bopa et Aplahoué et le chef-lieu des sous-préfectures de Lalo, Dogbo, Lokossa et d’Athiémé. La quasi-totalité des infrastructures administratives de tout le département du Mono ont été alors implantées à Athiémé. Celles-ci accueillirent les premiers fonctionnaires, les cadres et les premiers écoliers du Bénin.

Jadis 3ème ville du Bénin, Athiémé a perdu son dynamisme économique, administratif qui faisait d’elle une référence dans le département du Mono et sur l’échiquier national comme en témoignent les ruines de ses bâtiments administratifs et coloniaux.   La Commune d’Athiémé est située à environ 8km de la ville de Lokossa et à 110 km de la ville de Cotonou.

Superficie : 238 km² soit 14,83 % du département du Mono.

Limites géographiques : la commune d’Athiémé est limitée au Nord par la Commune de Lokossa, au Sud par la Commune de Grand-Popo, à l’Est par la Commune de Houéyogbé et à l’Ouest par la République Togolaise avec laquelle, elle partage une frontière naturelle qui est le fleuve Mono.

Unités administratives : Sur le plan administratif, la commune d’Athiémé compte 61 villages et quartiers de ville répartis sur 05 arrondissements que sont : Adohoun, Atchannou,Athiémé, Dédékpoè, Kpinnou.

Population : Selon la RGPH4 (2013), la Commune compte 56 483 habitants dont 27 562 femmes pour un taux de 48,79 % et 28 921 hommes pour un taux de 51,20 %. La population agricole est de 27 733 habitants répartis dans 5 300 ménages de type agricole.

Principales ethnies : Le peuplement de la commune d’Athiémé, reste dominé par deux groupes ethniques majoritaires : Kotafon(60)% et Adja talla (30%). Ceci  s’est fait de façon progressive dans le temps et dans l’espace à travers des courants migratoires. On y trouve d’autres groupes ethniques minoritaires : les Ouatchi (5%), les Mina, les Pédah, les Sahouè, les Haoussa et les Yoruba.

Religions : La pratique de la religion traditionnelle, le vodoun, est majoritaire (60%) au sein de la population devançant les catholiques (15%), les musulmans (5%) et les protestants ajoutés aux nouvelles religions chrétiennes  constituées des assemblée de Dieu, Témoins de Jéhovah, Pentécôtistes, etc. (20 %).

Relief et sol : Le relief de la Commune est monotone à plat, érodé par endroits. Il est marqué par de nombreuses dépressions et des bancs (cordons) de sables et de grès. Ces dépressions constituent des bassins versants ou des vallées des cours d’eau. Elles sont abritées par des mares, marécages et bas-fonds. Ses sols sont argileux et très propices à la pluriculture. Ils s’engorgent d’eau de saison et sont inondés pour la plupart, par les eaux de crue. Ils sont très riches et favorables aux cultures de contre saison et de décrue.

Hydrographie : Fleuves Mono et Sazué, Lacs Toho, Godogba et Djèto…

Climat : la Commune est soumise à un climat subéquatorial de type Guinéen caractérisé par quatre (04) saisons avec une grande saison pluvieuse (mars à juillet), une petite saison sèche (juillet à août), une petite saison pluvieuse (août à novembre) et une grande saison sèche (novembre à mars). La température moyenne ambiante est d’environ 25°C.

Faune : Hippopotames, aulacode, lièvre, chacal, etc.

Végétation : Plantations de palmiers à huile et d’arbustes, quelques reliques de forêts faites de teck, de cail-cédra, d’eucalyptus, etc.

Athiémé dispose dans tous les arrondissements d’un petit marché. Les plus grands marchés de la commune sont le marché de Zounhouè, le marché d’Adohoun et le marché de Kpinnou. Le marché central d’athiémé dispose de hangars mais n’est pas fréquenté. L'économie de la Commune d’Athiémé est caractérisée par une diversité d’activités que sont :

- la production agricole, principale activité économique de la Commune, dominée par les palmeraies, la culture du maïs, du manioc et de la banane, le maraîchage et la culture du riz ;

- la production halieutique, seconde activité économique de la Commune : les produits de pêche concernés sont majoritairement les poissons, les écrevisses ;

- l’artisanat, troisième activité économique de la Commune. Cette activité concerne des corps de métiers tels que la menuiserie, la couture, la coiffure, la photographie, la mécanique, la broderie, la vannerie, la poterie, la forge, etc. ;

- les activités de transformation des produits agricoles tels que le manioc, le fruit de palme respectivement en gari, tapioca et huile de palme et de palmiste ;

- la production animale, une activité peu développée ;

- la production et l’exploitation forestière ne sont pas très développées dans la Commune. En dehors de petits marchés (Zounhouè) qui s’animent timidement, Athiémé ne    dispose d’aucun marché digne du nom pouvant faciliter les échanges, l’approvisionnement et l’écoulement des produits agricoles, artisanaux, maraîchers….

Ressources agricoles : Maïs, Manioc, Niébé, Tomate, Canne à sucre, Riz, Banane, Plantain, Palmier à huile, ananas

Ressources en élevage : Volailles, porcins, aulacode

Ressources halieutiques : Poissons d’eau douces

Cultures de rente : Palmier à huile, ananas, banane, plantain

Ressources minières : Carrières de sable, de graviers

Ressources touristiques : Forêts galeries, forêts fétiches, berges du fleuve Mono et du lac Toho, manifestations culturelles de Vodoun, danses, cérémonies rituelles, fêtes communales annuelles.

Autres domaines porteurs : Cultures maraîchères, cuniculture, aviculture, aulacodi-culture, apiculture et pisciculture, Commerce, artisanat, transport, transformation de produits agricoles.

champs de riz

PDC Athiémé

 

 

PHAC Athiémé

 

 

map mono
Carte de la commune d'ATHIEME

BP : 15, Athiémé, Département du Mono

Tél : +229 22 09 40 22

Email : mairieathieme@yahoo.fr

 Autre contact : Par message radio à partir de la préfecture ou d`une commune quelconque du Bénin

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

CONTACT

Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono)

Adressse : BP : 66 Comé, 

121 rue 6.091, quartier Mon Berger, Arrondissement de Comé, Commune de Comé, République du BENIN

Tél : 95 79 89 15 – 95 15 61 20

Email : contact@gimono.org

Site internet : www.gimono.org

Horaires : de 8h à 12h dans la matinée, 15h à 18h dans la soirée.

gimono1

Groupement Intercommunal du Mono

© Copyright 2019

Réalisation : Peter Torrent |   TOUS DROITS RESERVÉS GI-MONO