cOMMUNE DE COME

  • Municipalité
  • Caractéristiques de la commune
  • Potentialités de la commune
  • Documents de politique
  • Contact

L’administration de la mairie est dirigée par le Maire et ses deux Adjoints, tous membres du Conseil Communal (CC). La Commune de Comé est dirigée par un conseil communal de 15 membres ayant à sa tête :

-     HESSOU Coffi Pascal : Maire de la commune

-     TCHEMADON Dossou François : 1er Adjoint au Maire

-     AMOUSSOU Coffi Joachim : 2ème   Adjoint au Maire

Il existe également des conseils d’arrondissement chapotés par les chefs d’arrondissements à savoir :

-     AGBO Charles : Chef d’Arrondissement de Comé

-     DJOSSA Etienne A. : Chef d’Arrondissement d’Akodéha

-     HOUNDJINOUDE Marcelin : Chef d’Arrondissement d’Ouèdèmè-Pédah

-     NOUTEVI Emmanuel : Chef d’Arrondissement d’Agatogbo

-     ADANHOPE C. Bernard : Conseiller / Président Commission des Plaintes

-     DOSSOU Innocent : Conseiller / Président Commission des Affaires Sociales et Sportives

-     SEDEDJI S. Yaovi : Conseiller / Président Commission des Affaires Domaniales et Environnementales

-     AGBANOU C. Philibert : Conseiller

-     KOUDOLO Gaspard : Conseiller

-     AKPOVI Bernard : Conseiller

-     TOKOGNON A. Hubert : Conseiller

La commune de Comé est située au sud-est du département du Mono à une soixantaine de kilomètres de la capitale économique du Bénin.

Superficie : 163 km2

Limites géographiques : la commune de Comé est limitée au Nord-Est par la commune de Bopa, au Nord-Ouest par la commune de Houéyogbé, à l’Est par la Commune de Kpomassè le long du lac Ahémé, à l'ouest par les communes de Grand-Popo et d'Athiémé et au Sud par le canal Aho.

Unités administratives : Sur le plan administratif, la commune de Comé compte 51 villages et quartiers de ville répartis sur 05 arrondissements que sont : Agatogbo, Akodéha, Comé, Ouèdèmè-Pédah et Oumako.

Population : Selon la RGPH4 (2013), la Commune compte 79 665 habitants dont 41 407 femmes pour un taux de 51,98 % et 38507 hommes pour un taux de 48,02%.

Principales ethnies : Elle est caractérisée par la présence de trois grands groupes ethniques qui sont principalement les « Xwéla », les « Waci » et les « Sawxè ».

Le groupe ethnique « Xwéla » est le premier à s’installer dans la Commune et est issu du grand groupe socio-linguistique « Gbé » d’Adja Tado. Ce groupe ethnique a été ensuite renforcé par l’arrivée des « Waci » venus du Togo et du Ghana puis les « Sawxè » venus d’Allada. Les « Xwéla » se retrouvent majoritairement dans les arrondissements d’Agatogbo, d’Akodéha et de Ouèdèmè-Pédah. Les « Waci » sont fortement présents dans les arrondissements de Comé et de Oumako. Quant aux « Sawxè », ils sont répartis beaucoup plus dans les arrondissements de Comé, d’Akodéha et de Ouèdèmè-Pédah.

Ces trois ethnies majoritaires partagent le territoire de la Commune avec d’autres groupes ethniques non moins négligeables que sont les « Adja », les « Xwla », les «Guens », les « Kotafons », les «Fons», les «Hahoussa», les «Nago» et les «Peulh» ; faisant aujourd’hui de Comé, une commune cosmopolite surtout au niveau de l'arrondissement « central » (Comé).

Religions : les religions les plus pratiquées à Comé sont le christianisme (52,0 %) et les religions endogènes 27,8 %. L’islam est le moins pratiqué avec une proportion de 1,9 %. En dehors de ces grands groupes religieux, la Commune de Comé compte d’autres catégories de religion. Les praticiens de cette catégorie représentent 2,7 % de la population de la Commune.

Relief : Ensemble morphologique difforme fait d’un plateau latéritique du centre vers le Nord, de bas-fonds et marécages salés vers le sud

Hydrographie : Lac Ahémé qui arrose la commune sur tout son côté Est dans les Arrondissements d’Agatogbo, d’Akodéha et de Ouèdèmè-Xwéla. Il existe également de petits plans d’eau tels que le Tikpan à Oumako

Climat : Subéquatorial avec 02 saisons de pluie (Mars à Juin ; Août à Novembre) et 2 saisons sèches (Novembre à Mars ; Juillet à Août)

Végétation : La végétation de la Commune de Comé est constituée au nord, d’une petite savane couvrant le sol latéritique. On note également l’existence de Mosaïques de culture et de jachère, des Mosaïques de culture et jachères sous palmiers, des plantations et des formations marécageuses autour desquelles se développent quelques forêts galeries et forêts sacrées en pleine dégradation.

La commune de Comé fait partie de la zone inter lacustre composée des communes de Bopa, Grand-Popo, Kpomassè ; zone caractérisée par une population vivant essentiellement de la pêche et d’une agriculture de subsistance.

C’est une ville qui se retrouve être privilégiée de par sa position géographique ; ce qui lui concède le nom de ville carrefour, puisqu’elle est traversée par la route inter-Etat Cotonou-Lomé, interdépartementale Mono-Couffo et intercommunale Comé-Bopa. La ville Comé, a l’avantage d’être la première ville adressée du Bénin, ce qui facilite le repérage à l’intérieur. Comé offre beaucoup d’atouts dont notamment :

  • la facilité d’accès à la commune ;
  • la disponibilité des produits agropastoraux et manufacturés ;
  • possibilités d’échanges commerciaux de grandes importances.

Ressources agricoles : Mais, manioc, arachide, niébé, piment, tomate, patate douce, riz

Ressources en élevage : Bovins, caprins, ovins, porcins, aulacode, volaille et lapin

Ressources halieutiques : La pêche artisanale constitue la seconde activité économique des populations de la commune

Cultures de rente : arachide, riz

Ressources minières : Importantes réserves de sable et de graviers

Ressources touristiques : Villages semi lacustres de guézin, lieu sacré « Mitogbodji » à la hauteur de Kpétou, les plages sablonneuses du lac Ahémé le long d’Akodéha et de Ouèdèmè-Xwéla et la forêt sacrée de Lizèmè.

La commune dispose de quelques sites touristiques à savoir :

- place historique Lègba gan pe à Comé

- place historoque Akatsi à Comé Kandé

- place historique Akitipe à Comé Djacôté

- site historique des esclaves à Comé Saradji

- forêt sacrée à Comé Lizèmé

- Forêt sacrée Vidohonme (Grenier Du Singe) à Ouèdèmé- Pédah

- lac Tikpan à Oumako Sivamé

- forêt relique Agala à oumako

- foret sacrée zin-honme à Agatogbo

- île Houedo (recueillant les oiseaux) à Agatogbo

- île Mitogbodji à Agatogbo

Et plusieurs couvents vodous.

Autres domaines porteurs : Commerce, Artisanat, Transport, Transformation de produits agricoles, Tourisme et Hôtellerie

Structures et services : la commune de Comé dispose d’une :

- dizaine de services déconcentrés de l’Etat, qui apportent leurs appuis/conseils à la mairie ;

- dizaine d’ONG actives, qui accompagnent les communautés et la mairie à travers la mise en œuvre de projets de développement dans plusieurs domaines tels que la gouvernance locale, l’agronomie, l’artisanat, le commerce, la protection des droits humains, le genre…

Carte de la commune de Comé

BP : 124 Comé, Département du Mono

Tél : +229 22 43 01 18 ;
Email : secretariat@mairiecome.bj

 Site internet: https://mairiecome.bj/

Autre contact : Par message radio à partir de la préfecture ou d`une commune quelconque du Bénin

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

CONTACT

Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono)

Adressse : BP : 66 Comé, 

121 rue 6.091, quartier Mon Berger, Arrondissement de Comé, Commune de Comé, République du BENIN

Tél : 95 79 89 15 – 95 15 61 20

Email : contact@gimono.org

Site internet : www.gimono.org

Horaires : de 8h à 12h dans la matinée, 15h à 18h dans la soirée.

gimono1

Groupement Intercommunal du Mono

© Copyright 2019

Réalisation : Peter Torrent |   TOUS DROITS RESERVÉS GI-MONO