cOMMUNE DE HOUEYOGBE

  • Municipalité
  • Caractéristiques de la commune
  • Potentialités de la commune
  • Documents de politique
  • Contact

L’administration de la mairie est dirigée par le Maire et ses deux Adjoints, tous membres du Conseil Communal (CC). La Commune de Houéyogbé est dirigée par un conseil communal de 17 membres ayant à sa tête :

-     DOMINGO Cyriaque : Maire de la commune

-     AMETEPE Angelo : 1er Adjoint au Maire

-     SOSSA Casimir : 2ème   Adjoint au Maire et Président de la commission des affaires économiques et financières

Il existe également des conseils d’arrondissement chapotés par les chefs d’arrondissements à savoir :

-     TOSSAVI Idé Benoît : Chef d’Arrondissement de Houéyogbé

-     TAVI Pascal : Chef d’Arrondissement de Doutou

-     KPLACATCHA Joseph : Chef d’Arrondissement de Dahè et Président de la commission des affaires  sociales et culturelles

-     SOSSOU Zinsou Paulin : Chef d’Arrondissement de Zoungbonou

-     KOUDOUMI D. Albert : Chef d’Arrondissement de Sè

-     BESSANH Roger : Chef d’Arrondissement de Honhoué et Président de la commission de l’éducation et de la coopération décentralisée

-     DOSSOU Kouami : Conseiller et Président de la commission des affaires domaniales et environnementales

-     GLAGO Olympe : Conseiller et Président de la commission de l’énergie,  de l’eau et des infrastructures

-     ALLAGBE Kossivi : Conseiller

-     HOUENSOU Agbodji : Conseiller

-     ZOCLI Louis : Conseiller

-     HOUNSOUNOU Flavien Assou : Conseiller

-     DOTE C. Raphaël : Conseiller

-     DOTOU M. Moïse : Conseiller

La Commune de Houéyogbé est un territoire du département du Mono. Elle est située à environ 89 km de Cotonou (capitale économique du Bénin) et à 22 km de Lokossa (chef-lieu du département).

Superficie : 320 km2 soit 19,94% de la superficie du Département du Mono.

Limites géographiques : la commune de Houéyogbé est limitée au Nord par la Commune de Lokossa, à l’Est par la Commune de Bopa, au Sud par la Commune de Comè, au Sud-ouest par la Commune de Grand-Popo, et à l’Ouest par la Commune d’Athiémé.

Unités administratives : Sur le plan administratif, la commune de Houéyogbé compte 80 villages et quartiers de ville répartis sur 06 arrondissements dont deux (02) urbains (Houéyogbé, Sè) et quatre (04) ruraux (Dahè, Doutou, Honhoué, Zoungbonou).

Population : Selon les données du Recensement Général de la Population et de l’Habitation de 2013 (RGPH4), la population de Houéyogbé est de 101 893 habitants dont 52 706 de sexe féminin et 49 187 de sexe masculin. Elle représentait 20,7% de la population totale du Mono avec une densité de 318 habitants/km2.

Principales ethnies : Adja et apparentés (94,69%), Fon et apparentés (4,44%), Yoruba, Mina, Peulh, Bariba, Dendi, etc. (0,87%)

Ces groupes représentent 84,70% de la population. Il faut leur ajouter : les Fon (13,10%), les Bariba (0,10%), les Dendi (0,10%), les Yoruba (0,30%) et les Autres minoritaires (1,70%).

Religions : Le Christianisme est pratiqué à 48,5%, le Vodoum 27,2%.

Relief et sol : La Commune de Houéyogbé est dans son ensemble constituée de terrains plats à faibles altitude, très peu accidenté et offrant une diversité de sols pour divers usages. Nous avons notamment :

Sols ferralitiques qu’on rencontre entièrement dans les arrondissements de Houéyogbé, de Honhoué, de Dahè, de Sè, de Doutou et de Zoungbonou

Sols hydromorphes peu évolués et d’apport alluvio-colluvial disponibles sur une zone de vallée traversant les régions de Zoungbonou et de Sè

Terres noires faites d’argiles gonflantes avec une consistance pâteuse et collante par temps pluvieux puis sèche et craquante par temps sec. Elles sont rencontrées dans les zones de Tokpa et de Kowénou au nord de l’Arrondissement de Doutou.

Hydrographie : Très riche en cours et plans d’eau d’importance secondaire.

Présence du lac Toho qui borde les arrondissements de Doutou et de Zoungbonou et que la commune partage avec celles d’Athiémé et de Lokossa. Il existe aussi des mares et rivières tels que Wozo, Datti, Dophé, Klouto, Tovio, Lowin et Koumadoda.

Climat : la Commune est soumise à un climat subéquatorial caractérisé par quatre (04) saisons plus ou moins marquées. D'après les données pluviométriques, la durée de la saison des pluies est d’environ 6 à 7 mois pour la commune et la moyenne annuelle des hauteurs de pluie est de 753 mm. La température moyenne ambiante est d’environ 25°C.

Faune : Au niveau de la faune, une diversité d’espèces animales regroupées en quatre classes est rencontrée. Il s’agit des :

- mammifères (Rongeurs) : Lepus crawshayi (Lapin d’Afrique), Cricetomys gambianus (Rat de Gambie), Euxerus erythropus (Écureuil fouisseur), Thryonomysswinderianus (Aulacode), etc.

- amphibiens : Rana sp. (Grenouille), Bufo sp. (Crapaud) ;

- reptiles : Python sebae (Python), Vipera aspis (Vipère), etc.

- oiseaux : Francolinus pintadeanus (Francolin), Spilopelia senegalensis (Tourterelle maillée), Turtur chalcospilos (Tourtelette émeraudine), Buceros bicornis (Calao bicorne), Ardea spp (Héron), Ardea goliath  (Héron goliath),  Haliaetus vocifer  (Aigle pêcheur),  Micropara capensis (Petit Jacana), Plectropterus gambensis (Canard armé),  Jacanidae (Jacana), etc.

Il est à signaler que dans les arrondissements de Honhoué, de Houéyogbé et de Sè, vivent des espèces de singe (Vervet) jalousement sauvegardées par la population riveraine des forêts sacrées de Sohoué (village d’Akloh) et de Ligbodoho (village d’Aglè), de Houéhon (village de Houéyogbé) et de Honwito (village de Houétinhoué).

Végétation : Végétation  naturelle presque entièrement disparue y a cédé place à une jachère de palmiers vignobles.

Formation végétale : fourré arbustif dominé par le palmier à huile (Elaeis guineensis) et quelques pieds de fromagers (Ceibapentandra)  et la savane arbustive.

Espèces naturelles : fromager (Ceibapentandra), baobab (Adansoniadigitata) et autres espèces d’arbustes et des lianes.

La commune de Houéyogbé est une commune à vocation touristique à l'instar des autres communes du département du mono. Une meilleure gestion de ces ressources permettrait non seulement son développement, mais aussi et surtout le rehaussement de son économie locale. Elle dispose d’une potentialité économique formidable dont une exploitation judicieuse permettra son développement durable. Ces ressources portent sur l’agriculture,  la pêche, l’élevage ; l’exploitation forestière, l’agroforesterie, l’exploitation des carrières, l’artisanat et les unités économiques.

Les principales activités économiques touchent essentiellement l’agriculture, l’exploitation minière, l’élevage, la pêche, l’artisanat, le commerce et la petite industrie. En ce qui concerne les opportunités commerciales et économiques, nous pouvons citer :

- le sable de verrerie à  Houéyogbé ;

- les carrières de sables, d’argile et de gravier à Sè et à Zoungbonou ;

- les marchés intercommunaux de Sè, de Doutou et de Danhoué ;

- les gares routières de Sè, de Zoungbonou et de Doutou ;

- les hôtels et restaurants ; le poste de contrôle de Drè ;

- les cultures des produits vivriers et maraichers ;

- les lacs Toho, Wozo et Datti ;

- les plantations de palmiers à huile et essences forestières (teck, acacia…).

Ressources agricoles : maïs, arachide, haricot, piment, tomate, gombo, légumes, canne à sucre, manioc, patate douce, riz

Ressources en élevage : Caprins, volaille, bovins, porcins

Ressources halieutiques : La présence de plans d’eau favorise les activités de pêche dans les arrondissements de Doutou, de Sè et de Zoungbonou.

Cultures de rente : Arachide, manioc

Ressources minières : Carrières de sable et de graviers

Les potentialités industrielles de la commune sont : les centres de transformation et de conservation des produits agro- alimentaire (tomate, oignon, gimgim, jus d’ananas, etc…), la boulangerie de Sè

Ressources touristiques : la commune de houéyogbé regorge des attraits culturels et touristiques compétitifs. Mais malheureusement, ces attraits sont méconnus tant au niveau national et international. Le but de la présente communication est non seulement de faire connaitre et de faire aimer les attraits et les opportunités qu’offre la commune de houéyogbé mais aussi et surtout de faire agir pour son développement durable.
Le tourisme est peu développé.

Les sites touristiques de la commune sont :

    • Le palais royal, la forêt sacrée et la place GBETO AYA dans l’Arrondissement de Houéyogbé ;
    • la forêt sacrée et le palais royal de Honhoué ;
    • la forêt sacrée(Honhoui), le centre des métiers, le marché intercommunal (Houndo), l’hôtel pôle Nord, l’hôtel VICTORIA PALACE et les lacs Wozo et Datti, la divinité dougbasin dans l’arrondissement de Sè ;
    • la tombe du grand féticheur SOSSA Guèdèhounguè, la tombe de l’administrateur colonial Paul GRANDE, la forêt Hounsia à Gogohondji et les temples du vodoun dans l’arrondissement de Doutou ;

Sur le plan cultuel, nous avons dans presque tous les arrondissements de la commune, le Vodoun (Ogou,MamiWatta, le Hèviosso, Sakpata, etc….), le Christianisme et l’Islam.

Le  plan culturel engendre entre autres des danses traditionnelles comme : le Zinli, Adjagba, le cocouhoun, et le Goglo.

Autres domaines porteurs : Commerce, artisanat, transport, transformation de produits agricoles.

Carte de la commune de Houéyogbé

BP : 01 Houéyogbé, Département du Mono

Tél : +229 22 41 10 91

Fax : 22-41-00-55
Email : communehoueyogbe@yahoo.fr

 Site internet : https://www.mairiehoueyogbe.com/

 Autre contact : Par message radio à partir de la préfecture ou d`une commune quelconque du Bénin

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

CONTACT

Groupement Intercommunal du Mono (GI-Mono)

Adressse : BP : 66 Comé, 

121 rue 6.091, quartier Mon Berger, Arrondissement de Comé, Commune de Comé, République du BENIN

Tél : 95 79 89 15 – 95 15 61 20

Email : contact@gimono.org

Site internet : www.gimono.org

Horaires : de 8h à 12h dans la matinée, 15h à 18h dans la soirée.

gimono1

Groupement Intercommunal du Mono

© Copyright 2019

Réalisation : Peter Torrent |   TOUS DROITS RESERVÉS GI-MONO